Améliorer la qualité des eaux

Poursuivre les efforts de lutte contre les pollutions domestiques

>Objectif 1 : Renforcer la politique d’assainissement du bassin 

 

Réalisation ou actualisation de schémas directeurs d’assainissement (SDA ou études complémentaires) permettant de prévoir les besoins et les interventions nécessaires pour l’amélioration de la gestion de l’assainissement.

-sur l’Arly amont : réalisation du schéma directeur sur Megève et Praz

-sur le bassin du Doron : mise à jour sur Beaufort, Hauteluce, Queige, Villard sur Doron

- sur le bassin de la Chaise : mise à jour sur la commune du Bouchet Montcharvin

3 schémas directeurs d’assainissement seront réalisés. Ils concerneront 10 051 équivalents habitants (EQH) soit 20% des EQH du bassin versant

 

 

>Objectif 2 : Améliorer la collecte et le traitement des effluents

 

Atteindre le bon état de la qualité des eaux sur les tronçons de cours d’eau dégradés, par les opérations suivantes :

-       la Chaise sur Ugine, à l’aval de la STEP de Marlens : mise en conformité de la STEP (10 000 EQH)

-       le biel de St Ferréol à Faverges : réhabilitation des réseaux et suppression d’un déversoir d’orage

-       l’Arly à l’amont de Flumet : schéma directeur d’assainissement sur Megève et Praz, autosurveillance des réseaux et travaux

-       l’Arly à l’aval de Flumet : raccordement des réseaux des communes du Val d’Arly aux STEP de St Nicolas et la Giettaz

-       l’Arly à l’aval d’Ugine – Césarches : mise en conformité de la STEP d’Ugine (12 000EQH), raccordement des rejets directs aux milieux

Les opérations citées dans le cadre de l’amélioration de la qualité de ces tronçons ne sont pas exhaustives.

 

 

Sur les autres tronçons de cours d’eau, de façon complémentaire, il s’agit d’optimiser le fonctionnement des réseaux actuels afin de maintenir la qualité des rejets actuels :

-          Extension de réseaux,

-          Mises en séparatif,

-          Réhabilitation des réseaux,

-          Optimisation de la gestion des déversoirs d'orages

-          Création de petites unités de traitement (<200 EQH : Ugine, Serraval, …)

 

 

>Objectif 3 : Améliorer le traitement des dispositifs d’assainissement non collectifs

 

Achèvement de la mise en place des SPANC et finalisation du diagnostic initial des installations autonomes. 40% des installations restent à diagnostiquer, soit près de 1700 installations. Le diagnostic initial des installations existantes est obligatoire avant fin 2012. Les installations présentant des risques environnementaux ou sanitaires seront identifiées.

Afin d’achever la couverture des communes du bassin versant, un SPANC sera crée par le SIEPAM sur les 6 communes du Val d’Arly.

 

 

Réhabilitation des 300 installations autonomes présentant un risque sanitaire et environnemental avéré, soit 7% du nombre total d’installations d’assainissement individuelles. Sur certaines communes, cette filière  d’assainissement est la seule présente. Sur d’autres secteurs, compte tenu du mitage de l’espace, cette filière est largement développée. Les enjeux de réhabilitation des installations « à risques » sont donc forts à court et moyen terme.

Le taux de non-conformité des installations diagnostiquées s’élève à 68% à l’échelle du bassin versant.  

SYNDICAT MIXTE DU BASSIN VERSANT ARLY - Hôtel de Ville BP2 - 73401 Ugine cedex - Tél. 04 79 37 34 99 - Contact - Mentions légales - web réalisé par B2F concept